En savoir plus sur les SDA / L'organisateur des SDA / 4 droits fondamentaux édictés par J.F Kennedy

En 1962, John Fitzgerald Kennedy donne un élan considérable à la cause des consommateurs, en revendiquant quatre droits fondamentaux qui seront repris par toutes les organisations consuméristes du monde :

1. le droit à la sécurité
2. le droit à l'information
3. le droit au choix
4. le droit d'être entendu

Les trois premiers axes ont globalement trouvé des réponses satisfaisantes sous l’effet croisé d’une véritable organisation de la défense des consommateurs, d’une réglementation plus stricte, et d’une autodiscipline des entreprises :

• les questions de sécurité ont été largement encadrées et résolues par un solide système de normes (NF, CE, etc.).

• le droit à l’information est protégé par un arsenal législatif (obligation d’étiquetage, traçabilité…) doublé d’une pression
de la part des associations de défense des consommateurs qui assurent son évolution face aux nouveautés
(technologies, etc.).

• le droit au choix est assuré par la concurrence organisée des entreprises, tout système de position dominante
ou d’entente étant sanctionné.

Par contre, le droit d'être entendu est un aspect qui était resté en retrait et qui connaît en ce moment un développement particulier sous l’effet cumulé du progrès des sciences humaines (sociologie, psychologie, études comportementales...) et des nouvelles technologies.

C’est sur le crédo de l'écoute des consommateurs que s’est créé le centre de qualité Monadia en 1997. Son objectif était simple : permettre à des consommateurs d’évaluer les produits disponibles sur le marché. Et faire en sorte que l’avis de la majorité d’entre eux puisse guider l’ensemble des consommateurs dans leurs choix. Par des consommateurs, pour les consommateurs...

Aujourd’hui, le regard des consommateurs sur les produits comme sur les services a changé. Ils sont entrés dans une ère de consommation active : ils veulent savoir, comprendre pour décider et réussir leurs achats.
C’est pourquoi les signes distinctifs sont autant recherchés. Qu’ils émanent des pouvoirs publics, de syndicats professionnels ou d’instituts indépendants comme Monadia, ils sont au cœur du processus de sélection et de choix qu’effectuent quotidiennement les consommateurs.

Il est de plus en plus fréquent de voir 2 ou 3 signes s’afficher sur un même produit qui revendique ainsi ses multiples atouts comme son origine, son éthique et sa qualité gustative par exemple !